• Accueil
  • > Recherche : dipole 14 mhz

Résultats de votre recherche

Antenne 5/8ème 50 MHz, par F6EPT

Posté par f6htg le 2 juillet 2020

Ant. Verticale 5/8ème 50MHz

 

 

Motivé par certains Om’s du 13 par cette bande dite magique, et bien qu’ayant une 5 éléments Tonna en attente d’installation, j’ai voulu essayer et installer cette antenne omni directionnelle car la propagation est très fugace sur cette bande, et souvent, le temps de tourner l’antenne le correspondant est disparu ou le signal devenu trop faible.

Cela me semblait une bonne idée pour démarrer sur 50 MHz.

 

Alors jeune radio amateur, j’ai à l’époque fait la connaissance d’André F5AD, et nous sommes toujours restés proche.

Il expérimentait tous les types d’antennes alors existantes et notait précieusement tous les résultats de ses essais.

Jacques F2MM, un OM déjà féru du logiciel d’analyse NEC, collaborait à la chose.

Tous les travaux d’André ont entre autres servit à la rédaction de son livre sur les antennes dont j’avais humblement fait la relecture.

Enfin, je possédais plusieurs verticales 27MHz de récupération qui étaient inutilisées et ne demandaient qu’à reprendre du service.

 

 

Je vais maintenant céder la parole à André avec son article sur sa 5/8ème canne à pêche et à Jacques F2MM qui a bien voulu m’assister dans ma démarche avec ses analyses et conseils au travers des messages ci-dessous que nous avons échangé.

 

Verticale 5/8 50 MHz Par F5AD:

Il peut être intéressant d’avoir une antenne omnidirectionnelle sur 50 MHz présentant un peu de gain et utilisable aussi bien en réception qu’en émission.

001ant

La verticale 5/8 répond au cahier des charges; à condition de lui adjoindre un plan de sol bien horizontal, elle peut donner jusqu’à 3dB de gain par rapport à une ground plane lambda/4 classique, la différence avec cette dernière étant que le fouet vertical sera 2,5 fois plus long et le système d’accord un peu différent.

: Le fouet vertical:

La solution retenue est celle de la canne à pêche, origine magasin de sport bien connu, en fibre de verre.
Le fil conducteur est du fil électricien 2,5² gainé, origine magasins de bricolage tout aussi connus; son coefficient de vélocité étant de
0,92, on le taille à 3,44m pour obtenir les 5/8 de lambda.


On va utiliser environ un mètre ou plus de la partie inférieure de la canne pour sa fixation au mât support et pour la fixation des radians et de la boîte d’adaptation d’impédance, la partie supérieure contiendra le fil. La canne doit donc mesurer plus de 4,44m. Comme le scion n’est pas creux sur toute sa longueur, il vaudra mieux prendre une canne de 6m, voire 7m: cela permet d’enlever les éléments coulissants du haut et de rendre l’antenne plus rigide et plus solide.


Un petit trou est percé dans la canne à environ 3,2m de son sommet et le fil est glissé dedans jusqu’à ce qu’il apparaisse en haut; il dépasse alors d’environ 20cm en bas ce qui permettra d’aller le brancher sur l’adaptateur d’impédance. Il n’est pas interdit de boucher le haut de la canne pour éviter qu’elle se remplisse d’eau.


Même si on serre bien les différentes jonctions de la canne, avec les vibrations dues au vent, elle se défont un jour ou l’autre et la 5/8 se transforme en quart d’onde, Il est fortement conseillé de mettre une petite vis Parker, si possible inox à chacune des jonctions, et de bien scotcher au passage.

: Les radians:

Avec une 5/8 il est bon d’avoir des radians bien horizontaux si on veut bénéficier du lobe de rayonnement bas sur l’horizon; la solution s’incliner les radians à plus ou moins 45° pour jouer sur l’impédance ne peut pas être retenue ici.

Les radians sont réalisés en tube profilé carré aluminium toujours origine de magasins de bricolage. On peut constater dans ces magasins que leurs tubes s’emboitent les uns dans les autres, à vérifier sur place; cela permet de réaliser des radians de section dégressive, plus légers, et avec moins de prise au vent.

En prenant un coefficient moyen de 0,95, on trouve une longueur de radian de 1,42m pour une fréquence centrale de 50,150 MHz; en fait on réalise deux radians à la fois en faisant un doublet demi onde de 2,84m constitué d’un manchon central en profilé de 15x15mm dans lequel on entre de chaque coté du profilé de 11x11mm qu’on laisse dépasser de 40 cm et dans lequel on entre enfin du profilé de 7,5×7,5mm qu’on laisse dépasser de 77 cm; total 50+40+40+77+77=284.

002ant

Il faut fixer tous ces éléments sinon ils vont glisser et tomber; on donne un coup de scie comme indiqué sur la photo et une vis vient rendre la jonction indémontable.

003ant

Les radians sont vissés sur une équerre métallique, tôle galvanisée ici, un doublet dessus un doublet dessous; comme on peut le voir sur la photo, cette équerre porte aussi sous sa partie horizontale un socle UHF et sur sa partie verticale une fixation type TV avec U fileté pour y fixer la canne à pêche.

: Fixation de la canne à pêche :

La fixation TV ne peut pas venir serrer directement la canne à pêche, elle l’écraserait. Il se trouve que la canne utilisée a un diamètre de 34mm dans cette zone; comme on peut le voir sur la photo, elle est protégée par un morceau de tube PVC 30×40 toujours origine magasins de bricolage; le tube PVC a été scié dans le sens longitudinal; il est assez souple pour que la canne puisse entrer et il répartit la pression sur toute sa surface.

La canne est fixée à un mât support vertical avec la même protection grâce à des fixations universelles TV, une juste sous la fixation en équerre, l’autre en bas de canne.

: L’adaptation d’impédance:

Les 5/8 présentent une impédance série voisine de 50 Ohms avec une composante capacitive; on peut donc les alimenter directement à travers une self qui compense la composante capacitive comme indiqué sur la figure de gauche:

004ant

La mise au point consiste alors à jouer sur la longueur du fouet vertical sans trop s’éloigner des 5/8 de lambda, et sur la valeur de la self pour trouver un ROS convenable.

On peut aussi adopter le montage de la figure de droite qui adapte l’impédance parallèle de l’antenne:

005ant

On taille le fouet à 5/8 et on n’y touche plus, et l’adaptation des impédances se fait avec un circuit accordé; on cherche le point d’attaque sur la self et la position du CV pour un ROS minimum; c’est beaucoup plus confortable, et on atteint sans problème un ROS de quasiment 1/1

. C’est la solution retenue ici.

006ant

On peut voir ici le circuit accordé dans sa boîte étanche; la boîte est fixée sur la pièce en équerre, le fil bleu du bas va donc à la masse; le fil bleu du haut n’est autre que le fil du fouet vertical, et le fil jaune vient de l’âme du socle UHF.

On remarquera l’inclinaison imposée à ces deux fils afin d’éviter qu’ils ne ramènent de l’eau par leurs trous de passage.

Résultats:

L’antenne n’a pu être comparée qu’à une Yagi 4 éléments en polarisation horizontale, l’expérience en trafic, montre que la Yagi est meilleure quand elle est tournée vers le correspondant; mais que la 5/8 l’emporte dans les autres cas.

En pratique, l’écoute se fait sur la 5/8 et même le QSO complet si la Yagi n’est pas dans la bonne direction; souvent, le temps que la Yagi ait tourné, le QSO est terminé. Par contre, si le correspondant est très sollicité, la Yagi s’impose.

Donc tout semble normal.

(© 1999-2013 A. Ducros F5AD)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Après avoir lu et relu l’article d’André, ma première réflexion s’est portée sur la longueur de mon brin rayonnant qui n’est pas en fil mais en tube alu.

André avait retenu un K de 0,92 pour le brin rayonnant en fil d’un diamètre de 1,5mm et un K de 0,95 pour les radians en profilé d’alu de 11mm x 11mm.

La section de mon brin rayonnant étant nettement plus importante j’ai décidé de retenir un K de 0,95 comme pour les radians après avoir entre autres sollicité Jean-François F1LVO sur le sujet.

Cela m’amène donc à une longueur de brin rayonnant de 3,55m à la place des 3,44m du fil.

Ma deuxième réflexion s’est portée sur le circuit d’accord car si le système self/capa est facile à régler la mise en œuvre d’une capa surtout à l’extérieur reste une source de problème.

A ce stade je me suis tourné vers internet et j’ai trouvé un article de F5RCT exactement sur mon bricolage en cours.

Je vous joints donc bien sur son article.–>

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Articles de F5RCT:

article1article2

 

article3article4

Puis j’ai sollicité l’aide et l’expertise de mon ami Jacques F2MM.

Je vous livre les échanges de messages que nous avons eu, avec bien sur son accord. ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Echanges avec F2MM:

Le 13/05/2020 à 10:05, Yves a écrit :

Bonjour Yves,

Je ne peux en penser que du bien au vu de ce résultat. Le fait d’utiliser un tube d’un diamètre important rapproche beaucoup de 50 Ohms le R de l’impédance. As tu simplement une self série ou en as tu une allant jusqu’à la masse avec prise intermédiaire. Pourrais tu me la décrire en terme de diamètre du mandrin et du fil ainsi que le nombre de spires sur quelle longueur, histoire de voir quelle valeur tu as obtenu à l’accord ? Ca me permettra de voir quelle est la valeur du terme imaginaire de l’impédance.

En tous cas, bons DX avec… la saison va commencer !

73′

Jacques / F2MM

Le 24/05/2020 à 17:54, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

Ce week-end aura été bénéfique du moins je l’espère.

Après avoir lu et relu tes analyses je suis arrivé à la conclusion qu’il me fallait rester dans les pas d’André.

Comme mon brin rayonnant est en tube d’alu j’ai retenu le K de 0,95 ce qui me fait 3,55m au lieu de 3,44m.
Ces 3,55m comprennent la self de 3cm à son point d’alimentation.

Pour les radians j’ai conservé le K de 0,95 puisqu’ils sont en U d’alu de 15mm soit 1,43m au centre de la PL.

J’ai fignolé à peine l’écartement de la self et je suis à 1,03 avec 48,8 ohm à 2m du sol mesuré directement à la PL de l’antenne et avec 1,00 et 50 ohm avec +/-6,50m de coax.

Qu’en penses-tu?

73s
Yves F6EPT

Le 22/05/2020 à 18:06, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonjour Yves,

Je reste quand même perplexe quand F5RCTmesure une impédance avec R= 37 Ohms mais en cherchant une explication valable j’ai compris qu’il utilisait un tube de gros diamètre contrairement à F5AD qui utilise du fil de cuivre 2,5mm² dans une canne à pêche. La différence d’impédance est très importante à l’anti-résonance et cela se retrouve au delà pour les 5/8ème. Par exemple avec ce fil enrobé on trouve un R proche de 200 Ohms alors qu’avec un tube nu de 1,5 cm de diamètre on trouve 130 Ohms. Si j’ajoute un peu de capacité parasite on réduit encore R. Reste à savoir d’où cet effet parasite pourrait provenir !

A première vue je soupçonnerais bien la self d’accord d’en avoir surtout si elle est bobinée sur du téflon. A priori et en « vue d’oeil »d’après les photos des selfs, on retrouve les ordres de grandeur de quelques pF aux quelles il faut sans doute ajouter un effet d’embase de la même valeur et on se rapproche de ce qui a été mesuré au VNA. Il faudrait plus de détails sur la self pour s’y retrouver mais ce n’est pas important pour l’instant.

 

Je m’inscrit en faux pour dire que la longueur du brin est critique car on voit bien d’après les courbes de simulation qu’en variant de 3,4 à 3,6m il y a très peu de variation du diagramme de rayonnement si ce n’est une élévation d’angle de départ de quelques degrés. L’essentiel est de ne pas se rapprocher trop près du 3/4 d’ondes à 4,5m. Il y a donc de la marge pour faire en sorte que l’impédance soit compensable par une simple self à prise. C’est bien ce a quoi correspond la combinaison d’une self série suivie d’une parallèle !!

Dire également que cette antenne a un « gain important » par rapport au quart d’onde est également abusif car c’est plutôt de l’ordre de 1 dB mais c’est toujours ça de pris… Hi!

73′

Jacques / F2MM

Le 21/05/2020 à 12:24, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

Ok pour les explications.

C’est la 5/8ème de André modifiée au point d’adaptation par F5RCT. Pas de capa.

Les radians définitif en U alu arrivent tout à l’heure, actuellement c’est du scindex de +/- 1,5mm.

Après vérification la longueur du brin jusqu’au point d’alimentation (milieu) de la self mesure 3,40 m, il me manque donc 4cm.

Par contre je viens de mesurer aussi les radians et ils font 1,60m, ils font donc 16cm de trop.

Le diamètre de la bobine en téflon est de 1,96cm.
Le diamètre du fil verni est de 1,30mm.

Je te joins une photo de la bobine et le PDF de F5RCT.

Amitiés
Yves

Le 21/05/2020 à 00:42, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonsoir Yves

En principe la longueur du brin vertical est comptée à partir du point d’alimentation jusqu’au sommet ce qui inclut la self.

Quand on parle de « Ground plane » ayant 4 (ou plus) radians et un brin vertical tous en quart d’onde on voit bien que la somme des longueurs brin + radians fait une demi onde. Si on raccourcit les radians on retrouve la résonance en rallongeant les brins. C’est d’ailleurs un moyen utilisable pour augmenter l’impédance. Si on incline les radians, on augmente aussi l’impédance et se rapprochant progressivement du dipôle vertical en partant de 90° pour aller jusqu’à près de 180°.

La vélocité est bien associée à la nature du conducteur et son diamètre relativement à la fréquence mais on n’en tient compte que lorsque les courants et tension sont répartis sur un fil droit. A partir du moment où il y a un angle comme dans le cas d’une verticale et ses radians ou un dipôle en V on doit rallonger légèrement chaque brin ce qui fait que l’application d’un facteur de vélocité au calcul de la longueur n’a guère de sens.

Tu parles d’une réalisation que tu as effectuée. Est celle d’André ? Si oui la self n’est pas toute seule et tu fais un accord au ROS minimum avec un CV. Elle est aussi dans un boitier et pas dans l’axe du brin vertical. Ce n’est pas critique mais on peut comprendre que ça en modifie la longueur optimale. Si tu as une self seule peux tu m’en dire la valeur ou tout au moins nombre de spires et diamètre du bobinage et du fil ?

73′

Jacques / F2MM

Le 20/05/2020 à 15:34, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

Merci beaucoup pour le travail réalisé et tu n’as pas a t’excuser loin de là.

J’avais remarqué que André n’était pas précis comme d’habitude (pour la petite histoire c’est moi qui avait relu son premier livre), cependant le 50MHz est relativement récent.
Pour les échanges des années 70 je pense que cela concernait d’autres bandes, mais le principe reste le même.

J’apprends beaucoup de choses avec le détail de tes explications.

Pour la longueur, c’est la somme du brin et des ou d’un radian?

Je ne suis pas sur de comprendre pour l’application du coefficient de vélocité, car avec la 5/8ème l’angle est bien de 90° pour un radian mais de 180° pour deux.

Ton idée est pas mal du tout et si j’ai bien compris tu fais l’adaptation avec 1/4 d’onde de 75 ohm. On perd un peu en gain mais on gagne un peu sur l’angle de départ.

Pour le réglage de la mienne je l’ai depuis raccourcie de 6cm, qui correspond à la longueur de la self (pas du fil) et j’ai maintenant zéro de SWR et 52 ohms.
La self doit-elle être prise en compte dans la longueur du brin?

J’ai un miniVNA que je vais sortir de sa boîte et je t’enverrais les résultats.

A plus.

Amitiés
Yves

Le 19/05/2020 à 17:19, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonjour Yves,

Je te dois des excuses pour n’avoir pas répondu plus vite car j’ai été saturé d’emails nécessitant des analyses similaires à celle ci et je n’avais pas placé ta question assez haut dans la pile… désolé mais je me rattrape.

Je suis allé voir la description de cette antenne sur le site de F5AD. Elle doit être assez ancienne car André était devenu plus convaincant dans ses explications avec les années d’expérience. Nous nous étions échangé nos points de vue sur la 5/8eme dans les années 70 et

je reviens donc en arrière pour ressortir mes explications illustrées par les simulations du 21eme siècle sur 4nec2. A l’époque nous ne raisonnions qu’à l’aide de l’abaque de Smith !!

Les antennes verticales sont constituées d’un brin rayonnant et de radians dont les dimensions sont importantes pour obtenir une impédance facile à exploiter au point de raccordement du feeder. S’agissant également de l’isoler du sol environnant, le résultat est dépendant de leurs dimensions et on retient un minimum du quart d’onde pour que ce soit efficace. Il faut bien comprendre que c’est la somme des longueurs du brin rayonnant et des radians qui doit être prise en compte pour déterminer les fréquences de résonance. Dans ce cas l’angle de 90° entre les éléments rallonge la dimension nécessaire au delà de la demi onde pour obtenir la résonance. Ce n’est ainsi que pour un dipôle, pour lequel cet angle est de 180°, qu’on doit appliquer les fameux coefficients de vélocité. On retrouve le même problème sur les antennes en V.

Je me suis permis des simulations avec les bons matériaux en cuivre enrobé et en aluminium en appliquant les bons diamètres et j’ai comparé les résultats :

1- En terme d’impédance :

La longueur brin + radians détermine la fréquence de résonance à la demi longueur d’onde. On en retrouve d’autres toutes harmoniques impaires ou à fréquence constante sur toutes les longueurs en multiple impaires d’une demi onde. En multiples paires on trouve des « anti-résonances » à haute impédance. Dans la mesure où sur une antenne verticale on conserve des dimensions de radians en quart d’onde, on ne retrouve pas exactement ce rapport harmonique sur les longueurs du brin rayonnant et on doit faire une analyse d’impédance plus fine.

Si je conserve les dimensions de radians définies par André à 1,42 je trouve une résonance en 1/4 d’onde à 50,15 MHz pour un brin de 1,498m et avec une impédance de 25 Ohms. L’anti-résonance dite « demi onde » est obtenue pour 2,87m en présentant une résistance de 2486 Ohms. En allongeant encore plus  pour trouver la résonance en 3 demi onde on trouve 52 Ohms pour 4,503m. Il y bien un rapport quasi harmonique dans les dimensions du brin rayonnant ce qui pourrait laisser penser que la valeur de 5/8 eme serait bien appropriée pour l’obtention d’une adaptation d’impédance à 50 Ohms par simple introduction d’une self série, comme on le voit dans les réalisations pratiques particulièrement sur les mobiles en 145 MHz.

Le principe d’adaptation est basé sur l’analyse d’impédance R+jX en fonction de la longueur du brin vertical sachant qu’en dessous de 2,87m on est avec X positif et au dessus on est en X négatif. Ainsi au delà de la demi onde la compensation par Self série (X positif) permet de ramener l’impédance à une valeur purement résistive Z= R. Il s’agit donc en augmentant la dimension de trouver une impédance croisant la courbe des impédances avec R=50 Ohms.

Si j’applique au brin vertical la dimension suggérée par André à savoir 3,44m je trouve une impédance de 187-j637 Ohms ce qui veut dire qu’avec une self série de 2,02 µH on ramènera R=187 Ohms ce qui est trop important en expliquant qu’il ait fallu utiliser un circuit accordé avec une prise intermédiaire ramenant du 50 Ohms.

La question est donc de savoir quelle longueur appliquer au brin pour obtenir R=50 Ohms. La simulation montre qu’il faut avoir une longueur de brin de 4,19m pour avoir Z=50-j135 Ohms. On ramène ainsi une adaptation parfaite par une self série de 0,43 µH.

En résumé, l’application exacte du paramètre 5/8eme n’est pas satisfaisante pour obtenir une adaptation facile à réaliser.

2- En terme de diagramme de rayonnement :

Je retiens 3 solutions de longueur de brin sans changer les radians pour comparer les performances de rayonnement dans le plan vertical. En les représentant sur un même diagramme on obtient la figure suivante :

diagrame1

En vert le diagramme du « quart d’onde » brin de 1,498m avec Gain max de 1,09 dBi à l’horizontal. En Rouge le diagramme en 5/8eme avec un  brin de 3,44m pour un Gain max de 1,86 dBi sur une élévation d’environ  en angle de départ d’environ  15°. En bleu le diagramme pour l’adaptation optimale avec un brin de 4,19m (intermédiaire entre 5/8 et 3/4 d’onde) pour un Gain max de 1,95 dBi sur une élévation de 30°.

On remarque que sur l’horizon le bénéfice du rallongement de brin est affaibli si ce n’est en perte pour la plus grande longueur. La solution pour la plus grande longueur de brin n’est pas satisfaisante, celle de F5AD étant la meilleure.

3- La solution idéale :

Une idée m’est venue de définir une dimension de brin permettant de ramener une impédance R=115 Ohms qu’on peut ramener à 50 Ohms par une ligne quart d’onde série de 75 Ohms et

j’ai trouvé un brin de 3,70m avec une self série de 1,32 µH ce qui donne les résultats suivants 

en rayonnement et ROS :

diagramme2

diagramme3

L’angle de rayonnement au gain max à 1,57 dBi  est de 13° d’élévation ce qui est idéal pour le DX. Il apparait plus faible que pour la solution à 3,44m ce qui s’explique par la prise en compte d’un Q de 300 sur la self d’adaptation ce qui n’avait pas été implanté dans la simulation pour effectuer la seule analyse d’impédance.

Plus besoin de circuit accordé … Hi ! Réglage au minimum de ROS et taillant le brin…

A toi de choisir

Avec mes 73′

Jacques / F2MM

Le 13/05/2020 à 15:22, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonjour Yves,

Tout va bien même en pleine ville de Royan !!

Je termine un gros travail pénible de mise à jour du fichier des relais balises (1300 lignes…) et je vais essayer de comprendre pourquoi il y aurait un tel changement de lobe de rayonnement sur ce type d’antenne…. Je pense pouvoir m’y mettre demain ou après demain et je te raconterai…Hi !!

734

Jacques / F2MM

Le 13/05/2020 à 10:05, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

J’espère que tout va bien pour toi et ta famille.
Ici nous n’avons pas de problème dans la colline; Hi

Je viens à nouveau te solliciter pour une simulation d’antenne, mais cette fois c’est une 5/8ème 50MHz.

J’ai repris celle d’André F5AD.
Elle est sur son site.
Il la faite avec du fil de cuivre dans une canne à pêche avec 4 radians en carré d’alu.

Sur 50,150MHz, elle fait 3,44m avec un coefficient de vélocité retenu de 0,92 pour le fil de cuivre.
Les radians dont 1,42m avec cette fois 0,95 car c’est de l’alu.

André attire l’attention sur le fait qu’il ne faut pas accorder l’antenne en modifiant sa longueur, mais avec le système capacitif, et ceci afin de ne pas modifier le lobe de rayonnement qui est tout l’intérêt de cette antenne.

En respectant ses conseils j’ai 1,2 et 52 ohm sur mon MFJ.

Cependant je m’interroge sur mon lobe de rayonnement, car mon antenne est une récupération d’une verticale 27MHz et est en tube d’alu de 32mm à 22mm.

Si je prends le K de 0,95 mon brin devrait faire 3,56m au lieu de 3,44m.

Qu’en penses-tu et peux-tu simuler l’angle de départ dans les 2 cas?

Ma delta-loop est toujours opérationnelle et j’en suis très satisfait.

Amitiés et à bientôt j’espère.

Yves F6EPT

Si je prends le K de 0,95

 

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mes mesures sur mon VNA.

miniVNA-0524201724r

 

Mesure sur mon MFJ.

MFJr

 

J’ai donc opté pour une inductance en série en bas du brin. J’ai simplement conservé 6 tours du bobinage existant avec le point milieu à 2 tours de la masse. Le réglage s’effectuant en écartant plus ou moins les spires.

=vue de très prés:  

inductance

 

vue de plus loin sur trépieds:

vue_trepieds

Dimensions définitives :

-Brin 3,52m + 0,03m (haut de la self à son point milieu) soit 3,55m.

-Radians U alu 10x10mm de 1,43m au centre de la PL.

 

Et enfin montée sur le toit:

vue_toiture

 

Bon courage, mais en moins d’une journée l’antenne est en service.

Merci à mon regretté grand ami André F5AD.

Merci aussi à mon ami Jacques F2MM pour son étroite collaboration sur cette 5/8ème.

73′

Yves F6EPT

 

 

 

 Rédaction article: F6EPT, mise en page et en ligne: F6HTG le 04/07/2020

 

À partir de l’adresse <http://adref13.unblog.fr/wp-admin/post.php?post=5822&action=edit>

Publié dans LES ANTENNES, Réalisations | Commentaires fermés

BOUFIGO 19

Posté par ADREF 13 le 22 mai 2015

C’est le 30 Mai que la Boufigo 19 prendra son envol, rendez vous pour les volontaires  à Eyguières.

Décollage prévu à 10 H00

 

Ses caractéristiques :

Poid nacelle : 1200 gr

Choisissez votre fréquence

Emission sur 3.585 Mhz
Balise VHF : 144,175 Mhz / 40 mW dans un dipôle demi onde horizontal.
Balise UHF (RS) : 433,400 Mhz / 200 mW dans un dipôle demi onde horizontal.

Appareil photo : Olympus 2 Méga pixels / une photo toutes les 30 secondes.

Petit rappel : la nacelle n’étant pas équipée de GPS cette fois-ci, la chasse se fera à l’ancienne, à la gonio .

L’opération sera confirmée  au plus tard jeudi prochain le 28. Affutez vos antennes.

 

120150425_181414                                                           120150425_185446

 

 

A suivre ….

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Boufigo 17 – Un succès – Suite et fin

Posté par ADREF 13 le 25 mai 2014

Succès confirmé pour cette « Boufigo« , nom de code B17.
Les photos et témoignages attestent de la réussite de ce lâcher.                  Pourquoi ?
La météo était au rendez vous, tous les indicateurs étaient au beau fixe.
L’équipe constituée a acquit au fil de temps l’expérience nécessaire. Le plaisir a pris le pas sur le risque d’échec possible.
Des consignes respectées par tout un chacun ont permis de fonctionner dans le respect des riverains et des intervenants.
Et pour finir la bonne humeur et le partage d’une expérience certes renouvelée mais toujours excitante.
Les données techniques :

Lancement  : Le samedi 24 Mai 2014 à 10h00.

Envol depuis l’aérodrome d’Eyguières. (Alt 590m)

Les QRG : balise VHF : 144.675 Mhz FM qrp 40 mW antenne dipôle H .

balise UHF : 433.920 Mhz FM qrp 10 mW antenne dipôle H.

2 RS M10 sur : 434.400 et 434.600 Mhz.

Nous avons utilisé la QRG 145,500 en local.

 

Réalisation :

Cette Boufigo a été réalisée en commun au RC de Marseille F6KRD, par une équipe composée de

– Isabelle F0GHU ( nacelle)
– Christophe F4AQG/Denis F1SVV ( balise UHF, intégration)
– Jean-Michel F1MMT ( balise 144 Mhz)
SWL Yves ( RS , intégration).

Il s’agit donc d’une œuvre collective !

Jour J :
Départ Boufigo 17 :  9h50
Eclatement : 11h26 à 28275 m en 44.057 / 5.485
Dernière trame enregistrée à Eyguières : 12h09 à 4296 m
Température intérieur nacelle la plus basse : – 43°C  à  10057 m (redescente)
La Boufigo a été retrouvée à 13h50 au nord de Sisteron près du lac Lazer. Les équipes de recherche ont bénéficié de l’aide d’un randonneur( photo ci dessous).
DSC_0255
Avec une température si basse la caméra a gelé ainsi que la pile ! Les images se sont arrêtées au bout de 45 mn et 5 secondes soit aux environ des 12900 m .
 Une fois de plus cette activité a drainè une foule de fidèles et de curieux , nos voisins modélistes sont venus nous rendre visite.Les équipes de recherche :  F6GAU, F1RCH and family , F0GHU et F6DHI.Les OM qui ont suivi la RS  et nous ont donné des infos : F1OW de Manosque , F1GIL, F4BHY
Rendez vous pour la B18.
Ci joint quelques photos :

 

Travailler , Oui mais couché

Travailler , Oui mais couché

Joie et bonne humeur de rigueur

Joie et bonne humeur de rigueur

 

 

La nacelle dorlotée

La nacelle dorlotée

aImg_5777

 

 

Un travail d'équipe

Un travail d’équipe

Dscf4159_

 

 

Quand le ballon cotoie la lune

Quand le ballon côtoie la lune

Dscf4166_ Dscf4168_

 

Dscf4180_ Image3

 

 

Image7Image10

 

 

BOUFIGO 17 25-5-2014 (7)

Les équipements

BOUFIGO 17 25-5-2014 (39)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BOUFIGO 17 25-5-2014 (12)

L’équipe

BOUFIGO 17 25-5-2014 (18)

Ne pas fumer et ne pas respirer

 

 

BOUFIGO 17 25-5-2014 (28)

Certains pensent que l’on s’amuse !

BOUFIGO 17 25-5-2014 (31)

Pas trop lourd ?

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0273

Ne pas diffuser

DSC_0193

 

 

DSC_0266

Christian, F1RCH en plein travail , sérieux et efficace

 

 

 

DSC_0008

 

 

boufigo1 boufigo2

 

 

A bientôt

Publié dans ballon | Commentaires fermés

Boufigo N°17

Posté par ADREF 13 le 20 mai 2014

La prochaine Boufigo, la N°17 est prévue pour : Le samedi 24 Mai 2014 à 10h00. (Confirmé)

 
   Envol depuis l’aérodrome d’Eyguières.

  Les QRG : balise VHF : 144.675 Mhz FM qrp 40 mW antenne dipôle H .

                  balise UHF : 433.920 Mhz FM qrp 10 mW antenne dipôle H.

                  2 RS M10 sur : 434.400 et 434.600 Mhz.

                      Ces fréquences peuvent changer.

                A noter que cette Boufigo a été réalisée en commun au RC de Marseille F6KRD, par une équipe composée de

                                        – Isabelle F0GHU ( nacelle)
                                        – Christophe F4AQG/Denis F1SVV ( balise UHF, intégration)
                                        – Jean-Michel F1MMT ( balise 144 Mhz)
                                        – SWL Yves ( RS , intégration).

                                                                     Il s’agit donc d’une œuvre collective !

                      Comme d’habitude, merci d’avance pour vos rapports d’écoute, soit en direct sur le R7 soit sur la liste.

Publié dans ballon, Non classé | Commentaires fermés

Boufigo 14 version SSTV

Posté par ADREF 13 le 6 mai 2013

Nous sommes au mois de mai ( déjà !) et nous arrivons à la période de nos Boufigo. Cette année pas moins de trois lâchers sont prévus ! Et le premier c’est dans moins d’une semaine…

__________________________________ Boufigo 14 version SSTV dans ballon b14______________________________________________

Samedi 11 mai 2013 à Eyguières, l’ADREF 13 procédera au lancement de la Boufigo 14 version SSTV à 10h. A ce sujet et comme vous le savez peut-être, depuis le mois de décembre 2012, Christophe F4AQG a mis en place sur le R7 de Marseille un QSO SSTV en vu de familiariser les OM désireux de recevoir les images de la nacelle.

Toujours soucieux de varier les versions de nos Boufigo, cette fois-ci, vous pourrez très facilement « capturer » les images prises par la nacelle B14. Pour ce faire, il vous suffit d’avoir ou de télécharger gratuitement un logiciel de SSTV, de posséder un ordinateur et un RX VHF … Une liaison BF entre le RX et l’ordi et c’est tout ! Facile donc de recevoir les magnifiques images de notre planète …

Boufigo 14, une nacelle imaginé et préparé par Christian F6DHI :

    – SSTV sur 144.650 Mhz FM / 300mW / scottie 2 / pose de 1 minute entre chaque image.

    – Balise sur 144.675 Mhz CW FM / porteuse non permanente / 40 mW , 2 messages distincts.

    – Antennes : dipôles en V horizontaux pour les deux fréquences.

Comme d’habitude, nous serons à l’aérodrome d’Eyguières dans le hangar généreusement prêté par notre ami Marc F1OVL

ATTENTION : tout comme l’année dernière, il y aura TROIS aéronefs dans le hangar. Une zone sera délimitée et il sera interdit de franchir cette zone. De même, la petite porte d’entrée sera fermée et il vous faudra passer coté piste pour rejoindre le PC. Merci de ne pas stationner sur le bord de la route ni devant les entrées des autres hangars. 

Afin de ne pas perturber la réception VHF des images SSTV au PC, il est demandé à tous les visiteurs de ne pas trafiquer en VHF sur l’aérodrome y compris l’APRS … Merci d’avance pour votre collaboration et votre compréhension.

Comme d’habitude, nous ne maîtrisons pas la météo et les vents d’altitude,  donc une décision finale sera prise 48h avant pour un éventuel report, soit le jeudi soir pour le QSO de section sur le R7 de Marseille. Bien évidemment, vous serez tenu informé sur ce site et sur les listes de diffusion.

BOUFIGO  14 , un programme de l’ADREF 13.

 

 

Publié dans ballon | Commentaires fermés

JNC au Château de Caseneuve (13)

Posté par ADREF 13 le 21 mai 2012

JNC au Château de Caseneuve (13) dans activation fImg_7749

Pour cette nouvelle édition de la Journée Nationale des Châteaux organisée par Christophe F4AQG, l’ADREF 13 s’est installé au château de Caseneuve situé sur la D17 entre Salon et Lançon dans le 13. Sa référence est DFCF 13048 …

Le rendez vous était fixé à 6 h à +/- 15 mn . Avec Christophe, c’est du précis ! Le début du contest était à 8h locale et effectivement, nous étions prêt !

fImg_7617 dans concours

Nous étions installé dans la propriété du Château, à l’est de celui ci et à 100m de la route …

fImage4

Il nous a fallu monter une tente (tout comme il y a deux ans) pour nous protéger du vent violent et surtout de la pluie ! Par chance, toute la matinée, nous avons eu du beau soleil … Deux verticales ont été montées, une multibande et une 7Mhz.

fImg_7920

Egalement une bi-bande filaire pour le 80 et le 40 mètres …

fImg_7622

Nous avions aussi un dipôle multibande sur un mât de 8 mètres mais malgré un haubanage, l’aérien s’est retrouvé au sol. Ici, on peut voir les dégats sur un des élément du dipôle : les brins sont tordus et un tube déchiré … Heureusement, ce n’est pas les antennes qui manquaient ! Grâce au rajout des haubans de Claude F4DDX, nous avons pu consolider l’ensemble de nos antennes et pu commencer le contest. 

fImg_7678

Au micro, Patrice F4ESK et à la tenue du log Christophe F4AQG.

fImg_7812

Tout au long de cette journée, nous avons eu énormément de vent du sud est …

fImage3

et en plus comme prévu par météo France, des averses orageuses !

fImg_8000

Celà n’a entamé en rien notre bonne humeur !

Nous avons pu constater une moins forte mobilisation des OM qu’il y a deux ans, il faut dire qu’il y avait ce week-end là un évênement de taille « the day of YLs »  entres autres !

Bref, nous avons tout de même établi 204 contacts – 108204 points

19 départements différents contactés sur 40 Mt (21 DFCF)

5 départements différents sur 20 Mt (7 DFCF)

 Pays contactés sur 40 Mt

 DL-EA-F-HB-I-ON-S5

 Pays contactés sur 20 Mt

 7X-CT-CU-EA-F-HB-I-LY-ON-S5-SP-UA

 Merci à tous les participants et participantes de cette journée. Ce n’était pas évident de faire le déplacement avec ce WX maussade. Notre but était de faire de la radio en portable en essayant d’améliorer notre score d’il y a deux ans … mais surtout de prendre du plaisir à organiser et à faire rencontrer les OM et YL sur le terrain. Il est certain qu’avec un WX meilleur, nous aurions eu plus de visiteurs … mais ce n’est que partie remise !

Les photos sont de Claude F4DDX.

 

 

Publié dans activation, concours | Commentaires fermés

Confirmation du lâcher de Boufigo 12

Posté par ADREF 13 le 10 mai 2012

Boufigo 12 sera bien lâché à 10h ce samedi 12 mai 2012 depuis l’aérodrome d’Eyguières.

 

                                                         Confirmation du lâcher de Boufigo 12 dans ballon affiche-3B12

Rappel sur les fréquences :

Nacelle :

partie ATV :  fréquence: 2343 Mhz

Balise 40mW dans un dipôle Horizontal. fréquence : 144,100 Mhz  AM

APRS  150mW dans un dipôle Horizontal. fréquence : 144,650 Mhz  FM - Indicatif : F6KED-9

Communication : 
 
Relais UHF de Bertagne : 430,2375 Mhz + 9,4Mhz (en priorité)
 
Relais R7 : 145,775 – 600 Khz
 
sur le terrain : 431,500 Mhz
 
Boufigo 12  ballon 100% radioamateur, un programme de l’ADREF 13.
 
prévi-12mai-B12 dans ballon
 
La prévision de vol à 48h.
 
 

Publié dans ballon | Commentaires fermés

Boufigo 12 sur les rails !

Posté par ADREF 13 le 12 avril 2012

                                          Boufigo 12 sur les rails ! dans ballon affiche-B12-202x300

Au vu des éléments météo que nous avons au jour d’aujourd’hui, et au vu de la prévision de vol, nous pouvons annoncer que la Boufigo 12 sera bien lancée ce samedi 14 avril 2012  depuis Eyguières (13).

L’heure du lâcher est maintenue à 10h.

Toutes les précisions sur les fréquences sont ici : 

Nacelle :

partie ATV :  fréquence: 2343 Mhz

Balise 40mW dans un dipôle H. fréquence : 144,075 Mhz  AM

APRS  150mW dans un dipôle H. fréquence : 144,650 Mhz  FM - Indicatif : F6KED-9

Communication : 
Relais UHF de Bertagne : 430,2375 Mhz + 9,4Mhz (en priorité)
Relais UHF du Ventoux : 430,200Mhz + 9,4Mhz
sur le terrain : 431,500 Mhz
PREVI dans ballon
Prévision à 48h …
A samedi le plaisir de se rencontrer …

Publié dans ballon | Commentaires fermés

Boufigo 12 programmée pour ce week-end …

Posté par ADREF 13 le 10 avril 2012

Boufigo 12 programmée pour ce week-end ... dans ballon affiche-B12

Comme toujours, c’est la météo qui décidera si OUI où NON on lancera cette douzième édition de la Boufigo depuis Eyguières (13).

Nous avons prévu de lancer une nacelle ATV qui a déjà volé et nous essayerons de capturer les dernières images ATV depuis le sol (challenge pas encore réalisé)
Caractéristiques de la nacelle :
Nous avons une partie ATV avec 2 caméras (haute et basse à 45°) antennes 4 bi-quad avec coupleur dans la coiffe inférieure. fréquence: 2343 Mhz
Balise 40mW dans un dipôle H. fréquence : 144,075 Mhz  AM
APRS  150mW dans un dipôle H. fréquence : 144,650 Mhz  FM
Comme pour la B9, nous essayerons de voir en direct l’éclatement du ballon grâce à un système de tempo 

Petite nouveauté, Nous allons avoir la participation exceptionnelle d’un pilote chevronné d’ULM qui va filmer le lâcher de la B12 depuis les airs. Il tentera ensuite de suivre le ballon le plus longtemps possible tout en le filmant …

Bien entendu, tout cela ne sera possible qu’avec une météo et des vents favorables.
Il est encore trop tôt pour se prononcer, nous vous préviendrons sur ce blog et sur les listes ainsi que sur le R7 si le lâcher devait être reporté à la semaine d’après.

 

 

 

 

Publié dans ballon | Commentaires fermés

Boufigo 10 … quelques détails

Posté par ADREF 13 le 5 octobre 2010

Boufigo 10 est programmée pour ce samedi 9 octobre 2010 à 10h. Comme vous le savez, nous décidons de lancer notre ballon avec la certitude d’une météo favorable au sol et en altitude. Il est encore trop tôt pour cette décision mais sachez que le report serait au lendemain dimanche 10 octobre ou bien le week-end d’après. Revenez souvent sur notre blog ou sur la liste Ballon13 pour avoir les dernières news.

Quelques détails techniques sur les nacelles :

Nacelle principale :

                                     nacelle1principaleb10.jpg

L’APRS sera sur 144.650 Mhz FM, indicatif F6KED-9, trame toutes les 20 secondes. Indication de largage. Puissance : 300mW, antenne dipole en V inversé.

La balise de recherche sera en CW (FM modulée) sur 144.675 Mhz, puissance 20mW , antenne dipole en V inversé.

Photos toutes les 15 secondes sur le plan horizontal.

Largage nacelle secondaire réglé sur 9 mn 30 sec.

Nacelle secondaire :

                                      40001.jpg

Cette nacelle « spéciale » est en fait un ensemble de 9  structures en polystyrène de radiosonde de type M2K2 bien connu par nos amis chasseur de radiosonde … Sur chaque boite est collée une photo tirée des neuf aventures Boufigo B1 à B9.

Dans la boite la plus haute (B9) se trouve un émetteur UHF 433.900 Mhz FM , puissance 15 mW. L’antenne et ses radians ont été récupérés sur une RS et retataillés sur la bonne fréquence. Cette nacelle sera donc larguée et devra être retrouvée et ramenée au PC d’Eyguières. Le ou les gagnants se verront remettre une magnifique surprise ! Ceci pour fêter le 10 ème lâcher Boufigo. De même, l’après midi, nous aurons le plaisir de déguster un gateau aux couleurs Boufigo …

Les fréquences habituelles à retenir :

Les équipes de recherche , ainsi que les OM désireux d’envoyer des CR d’écoute se retrouveront sur la QRG habituelle: relais de Bertagne: RX du relais 430.2375 , TX du relais: 439.6375 Mhz, attaque  par 1750 Hz. Sur le terrain, les équipes utiliseront la fréquence 431,500Mhz.

Pour venir nous voir au PC d’Eyguières, celui-ci se trouve à l’aérodrome d’Eyguières proche de Salon de Provence. Dès l’entrée de l’aérodrome, le chemin sera balisé. En arrivant devant les hangars :

Merci de respecter les consignes de parking : pas sur la route, pas devant les portes d’entrée des hangars.

Boufigo 10 ... quelques détails dans ballon hangar

A très bientôt pour les news …

L’équipe Boufigo.

         

Publié dans ballon | Commentaires fermés

12
 

MONTEURS |
Apokalypsy na Fanambarana (... |
TR 119 ST NAZAIRE - LA BAULE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Kanentelos N°2
| REGIONAL SNPL F ALPA
| Association Kouli Kana