Résultats de votre recherche

Activation du chateâu du Tholonet

Posté par ADREF 13 le 9 octobre 2020

Le dimanche 18 octobre , l’ADREF13 activera le château du Tholonet situé sur la route de Cézanne. A proximité d’Aix en Provence.

Il s’agit d’une nouvelle référence DFCF HF. Ce sera  13-070 avec l’indicatif F6KED.

Pour valider cette nouvelle référence, il nous faudra réaliser 100 QSOs.

Nous comptons sur vous pour être derrière votre station et nous contacter en nombre. Nous disposerons d’une station  en SSB sur le 40 et 20m et d’une station CW sur le 30m.

Le site DFCF —>  Ici

Les Diplômes des Fort et Chateau de France a pour objectif de  promouvoir l’émission sur les bandes radioamateur et permet de découvrir notre patrimoine.

Un peu d’histoire :
Le château du Tholonet a été construit par Guigonet et son fils Jean de Jarente vers 1470. Alexandre de Galliffet restaure entièrement le château dans les années 1640. Celui-ci, qui avait acheté le domaine à la famille d’Albertas, en 1637, était président au Parlement d’Aix.

Suite

 

tholonet  Adresse : Allée Louis Phillibert route de Cézanne au Tholonet

Publié dans activation, activites | Commentaires fermés

Astuce réparation de connecteur SMA par Jean Francois F1LVO

Posté par ADREF 13 le 22 septembre 2020

Comment remettre en forme un connecteur SMA qui a souffert.

fichier pdf SAUVETEUR DE SMA

Publié dans Réalisations | Commentaires fermés

Descriptif technique balise 50 MHz F5ZSW de l’ADREF13

Posté par ADREF 13 le 18 août 2020

Le 5 Juin 2020, nous mettions en place une balise 50 MHz sur la commune de St Mitre les remparts.

Voir l’article concerné ICI

Elle émet sur 50.404 MHz en CW.

Vous trouverez sur le PDF ci joint un descriptif des différents modules qui la composent.

Vous trouverez également la documentation du module RTU 5015 qui permet de transmettre les alarmes d’absence 12v et absence de signal HF.

Et pour finir la documentation du module CW.

fichier pdf BeaconManual fichier pdf Doc technique balise 50 MHz fichier pdf RTU5015-manual

Publié dans Réalisations | Pas de Commentaires »

Antenne delta loop 50 MHz

Posté par ADREF 13 le 8 juillet 2020

Voici une réalisation proposée par Christian F6DHI. Simple et efficace.

    Cet aérien connu de longue date présente l’avantage d’être large bande , insensible à sa hauteur par rapport au sol , moins bruyante qu’un dipôle , avec un peu de gain et facile à réaliser :  6 mètres de fil , 1 mètre de coax 75 Ohms , un peu de ficelle nylon….comme dit la pub «  what else…. » .

Schéma1                              Photo1                          Photo2                                       Photo3

 

 

 

 

Publié dans LES ANTENNES, Réalisations | Commentaires fermés

Antenne 5/8ème 50 MHz, par F6EPT

Posté par f6htg le 2 juillet 2020

Ant. Verticale 5/8ème 50MHz

 

 

Motivé par certains Om’s du 13 par cette bande dite magique, et bien qu’ayant une 5 éléments Tonna en attente d’installation, j’ai voulu essayer et installer cette antenne omni directionnelle car la propagation est très fugace sur cette bande, et souvent, le temps de tourner l’antenne le correspondant est disparu ou le signal devenu trop faible.

Cela me semblait une bonne idée pour démarrer sur 50 MHz.

 

Alors jeune radio amateur, j’ai à l’époque fait la connaissance d’André F5AD, et nous sommes toujours restés proche.

Il expérimentait tous les types d’antennes alors existantes et notait précieusement tous les résultats de ses essais.

Jacques F2MM, un OM déjà féru du logiciel d’analyse NEC, collaborait à la chose.

Tous les travaux d’André ont entre autres servit à la rédaction de son livre sur les antennes dont j’avais humblement fait la relecture.

Enfin, je possédais plusieurs verticales 27MHz de récupération qui étaient inutilisées et ne demandaient qu’à reprendre du service.

 

 

Je vais maintenant céder la parole à André avec son article sur sa 5/8ème canne à pêche et à Jacques F2MM qui a bien voulu m’assister dans ma démarche avec ses analyses et conseils au travers des messages ci-dessous que nous avons échangé.

 

Verticale 5/8 50 MHz Par F5AD:

Il peut être intéressant d’avoir une antenne omnidirectionnelle sur 50 MHz présentant un peu de gain et utilisable aussi bien en réception qu’en émission.

001ant

La verticale 5/8 répond au cahier des charges; à condition de lui adjoindre un plan de sol bien horizontal, elle peut donner jusqu’à 3dB de gain par rapport à une ground plane lambda/4 classique, la différence avec cette dernière étant que le fouet vertical sera 2,5 fois plus long et le système d’accord un peu différent.

: Le fouet vertical:

La solution retenue est celle de la canne à pêche, origine magasin de sport bien connu, en fibre de verre.
Le fil conducteur est du fil électricien 2,5² gainé, origine magasins de bricolage tout aussi connus; son coefficient de vélocité étant de
0,92, on le taille à 3,44m pour obtenir les 5/8 de lambda.


On va utiliser environ un mètre ou plus de la partie inférieure de la canne pour sa fixation au mât support et pour la fixation des radians et de la boîte d’adaptation d’impédance, la partie supérieure contiendra le fil. La canne doit donc mesurer plus de 4,44m. Comme le scion n’est pas creux sur toute sa longueur, il vaudra mieux prendre une canne de 6m, voire 7m: cela permet d’enlever les éléments coulissants du haut et de rendre l’antenne plus rigide et plus solide.


Un petit trou est percé dans la canne à environ 3,2m de son sommet et le fil est glissé dedans jusqu’à ce qu’il apparaisse en haut; il dépasse alors d’environ 20cm en bas ce qui permettra d’aller le brancher sur l’adaptateur d’impédance. Il n’est pas interdit de boucher le haut de la canne pour éviter qu’elle se remplisse d’eau.


Même si on serre bien les différentes jonctions de la canne, avec les vibrations dues au vent, elle se défont un jour ou l’autre et la 5/8 se transforme en quart d’onde, Il est fortement conseillé de mettre une petite vis Parker, si possible inox à chacune des jonctions, et de bien scotcher au passage.

: Les radians:

Avec une 5/8 il est bon d’avoir des radians bien horizontaux si on veut bénéficier du lobe de rayonnement bas sur l’horizon; la solution s’incliner les radians à plus ou moins 45° pour jouer sur l’impédance ne peut pas être retenue ici.

Les radians sont réalisés en tube profilé carré aluminium toujours origine de magasins de bricolage. On peut constater dans ces magasins que leurs tubes s’emboitent les uns dans les autres, à vérifier sur place; cela permet de réaliser des radians de section dégressive, plus légers, et avec moins de prise au vent.

En prenant un coefficient moyen de 0,95, on trouve une longueur de radian de 1,42m pour une fréquence centrale de 50,150 MHz; en fait on réalise deux radians à la fois en faisant un doublet demi onde de 2,84m constitué d’un manchon central en profilé de 15x15mm dans lequel on entre de chaque coté du profilé de 11x11mm qu’on laisse dépasser de 40 cm et dans lequel on entre enfin du profilé de 7,5×7,5mm qu’on laisse dépasser de 77 cm; total 50+40+40+77+77=284.

002ant

Il faut fixer tous ces éléments sinon ils vont glisser et tomber; on donne un coup de scie comme indiqué sur la photo et une vis vient rendre la jonction indémontable.

003ant

Les radians sont vissés sur une équerre métallique, tôle galvanisée ici, un doublet dessus un doublet dessous; comme on peut le voir sur la photo, cette équerre porte aussi sous sa partie horizontale un socle UHF et sur sa partie verticale une fixation type TV avec U fileté pour y fixer la canne à pêche.

: Fixation de la canne à pêche :

La fixation TV ne peut pas venir serrer directement la canne à pêche, elle l’écraserait. Il se trouve que la canne utilisée a un diamètre de 34mm dans cette zone; comme on peut le voir sur la photo, elle est protégée par un morceau de tube PVC 30×40 toujours origine magasins de bricolage; le tube PVC a été scié dans le sens longitudinal; il est assez souple pour que la canne puisse entrer et il répartit la pression sur toute sa surface.

La canne est fixée à un mât support vertical avec la même protection grâce à des fixations universelles TV, une juste sous la fixation en équerre, l’autre en bas de canne.

: L’adaptation d’impédance:

Les 5/8 présentent une impédance série voisine de 50 Ohms avec une composante capacitive; on peut donc les alimenter directement à travers une self qui compense la composante capacitive comme indiqué sur la figure de gauche:

004ant

La mise au point consiste alors à jouer sur la longueur du fouet vertical sans trop s’éloigner des 5/8 de lambda, et sur la valeur de la self pour trouver un ROS convenable.

On peut aussi adopter le montage de la figure de droite qui adapte l’impédance parallèle de l’antenne:

005ant

On taille le fouet à 5/8 et on n’y touche plus, et l’adaptation des impédances se fait avec un circuit accordé; on cherche le point d’attaque sur la self et la position du CV pour un ROS minimum; c’est beaucoup plus confortable, et on atteint sans problème un ROS de quasiment 1/1

. C’est la solution retenue ici.

006ant

On peut voir ici le circuit accordé dans sa boîte étanche; la boîte est fixée sur la pièce en équerre, le fil bleu du bas va donc à la masse; le fil bleu du haut n’est autre que le fil du fouet vertical, et le fil jaune vient de l’âme du socle UHF.

On remarquera l’inclinaison imposée à ces deux fils afin d’éviter qu’ils ne ramènent de l’eau par leurs trous de passage.

Résultats:

L’antenne n’a pu être comparée qu’à une Yagi 4 éléments en polarisation horizontale, l’expérience en trafic, montre que la Yagi est meilleure quand elle est tournée vers le correspondant; mais que la 5/8 l’emporte dans les autres cas.

En pratique, l’écoute se fait sur la 5/8 et même le QSO complet si la Yagi n’est pas dans la bonne direction; souvent, le temps que la Yagi ait tourné, le QSO est terminé. Par contre, si le correspondant est très sollicité, la Yagi s’impose.

Donc tout semble normal.

(© 1999-2013 A. Ducros F5AD)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Après avoir lu et relu l’article d’André, ma première réflexion s’est portée sur la longueur de mon brin rayonnant qui n’est pas en fil mais en tube alu.

André avait retenu un K de 0,92 pour le brin rayonnant en fil d’un diamètre de 1,5mm et un K de 0,95 pour les radians en profilé d’alu de 11mm x 11mm.

La section de mon brin rayonnant étant nettement plus importante j’ai décidé de retenir un K de 0,95 comme pour les radians après avoir entre autres sollicité Jean-François F1LVO sur le sujet.

Cela m’amène donc à une longueur de brin rayonnant de 3,55m à la place des 3,44m du fil.

Ma deuxième réflexion s’est portée sur le circuit d’accord car si le système self/capa est facile à régler la mise en œuvre d’une capa surtout à l’extérieur reste une source de problème.

A ce stade je me suis tourné vers internet et j’ai trouvé un article de F5RCT exactement sur mon bricolage en cours.

Je vous joints donc bien sur son article.–>

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Articles de F5RCT:

article1article2

 

article3article4

Puis j’ai sollicité l’aide et l’expertise de mon ami Jacques F2MM.

Je vous livre les échanges de messages que nous avons eu, avec bien sur son accord. ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Echanges avec F2MM:

Le 13/05/2020 à 10:05, Yves a écrit :

Bonjour Yves,

Je ne peux en penser que du bien au vu de ce résultat. Le fait d’utiliser un tube d’un diamètre important rapproche beaucoup de 50 Ohms le R de l’impédance. As tu simplement une self série ou en as tu une allant jusqu’à la masse avec prise intermédiaire. Pourrais tu me la décrire en terme de diamètre du mandrin et du fil ainsi que le nombre de spires sur quelle longueur, histoire de voir quelle valeur tu as obtenu à l’accord ? Ca me permettra de voir quelle est la valeur du terme imaginaire de l’impédance.

En tous cas, bons DX avec… la saison va commencer !

73′

Jacques / F2MM

Le 24/05/2020 à 17:54, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

Ce week-end aura été bénéfique du moins je l’espère.

Après avoir lu et relu tes analyses je suis arrivé à la conclusion qu’il me fallait rester dans les pas d’André.

Comme mon brin rayonnant est en tube d’alu j’ai retenu le K de 0,95 ce qui me fait 3,55m au lieu de 3,44m.
Ces 3,55m comprennent la self de 3cm à son point d’alimentation.

Pour les radians j’ai conservé le K de 0,95 puisqu’ils sont en U d’alu de 15mm soit 1,43m au centre de la PL.

J’ai fignolé à peine l’écartement de la self et je suis à 1,03 avec 48,8 ohm à 2m du sol mesuré directement à la PL de l’antenne et avec 1,00 et 50 ohm avec +/-6,50m de coax.

Qu’en penses-tu?

73s
Yves F6EPT

Le 22/05/2020 à 18:06, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonjour Yves,

Je reste quand même perplexe quand F5RCTmesure une impédance avec R= 37 Ohms mais en cherchant une explication valable j’ai compris qu’il utilisait un tube de gros diamètre contrairement à F5AD qui utilise du fil de cuivre 2,5mm² dans une canne à pêche. La différence d’impédance est très importante à l’anti-résonance et cela se retrouve au delà pour les 5/8ème. Par exemple avec ce fil enrobé on trouve un R proche de 200 Ohms alors qu’avec un tube nu de 1,5 cm de diamètre on trouve 130 Ohms. Si j’ajoute un peu de capacité parasite on réduit encore R. Reste à savoir d’où cet effet parasite pourrait provenir !

A première vue je soupçonnerais bien la self d’accord d’en avoir surtout si elle est bobinée sur du téflon. A priori et en « vue d’oeil »d’après les photos des selfs, on retrouve les ordres de grandeur de quelques pF aux quelles il faut sans doute ajouter un effet d’embase de la même valeur et on se rapproche de ce qui a été mesuré au VNA. Il faudrait plus de détails sur la self pour s’y retrouver mais ce n’est pas important pour l’instant.

 

Je m’inscrit en faux pour dire que la longueur du brin est critique car on voit bien d’après les courbes de simulation qu’en variant de 3,4 à 3,6m il y a très peu de variation du diagramme de rayonnement si ce n’est une élévation d’angle de départ de quelques degrés. L’essentiel est de ne pas se rapprocher trop près du 3/4 d’ondes à 4,5m. Il y a donc de la marge pour faire en sorte que l’impédance soit compensable par une simple self à prise. C’est bien ce a quoi correspond la combinaison d’une self série suivie d’une parallèle !!

Dire également que cette antenne a un « gain important » par rapport au quart d’onde est également abusif car c’est plutôt de l’ordre de 1 dB mais c’est toujours ça de pris… Hi!

73′

Jacques / F2MM

Le 21/05/2020 à 12:24, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

Ok pour les explications.

C’est la 5/8ème de André modifiée au point d’adaptation par F5RCT. Pas de capa.

Les radians définitif en U alu arrivent tout à l’heure, actuellement c’est du scindex de +/- 1,5mm.

Après vérification la longueur du brin jusqu’au point d’alimentation (milieu) de la self mesure 3,40 m, il me manque donc 4cm.

Par contre je viens de mesurer aussi les radians et ils font 1,60m, ils font donc 16cm de trop.

Le diamètre de la bobine en téflon est de 1,96cm.
Le diamètre du fil verni est de 1,30mm.

Je te joins une photo de la bobine et le PDF de F5RCT.

Amitiés
Yves

Le 21/05/2020 à 00:42, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonsoir Yves

En principe la longueur du brin vertical est comptée à partir du point d’alimentation jusqu’au sommet ce qui inclut la self.

Quand on parle de « Ground plane » ayant 4 (ou plus) radians et un brin vertical tous en quart d’onde on voit bien que la somme des longueurs brin + radians fait une demi onde. Si on raccourcit les radians on retrouve la résonance en rallongeant les brins. C’est d’ailleurs un moyen utilisable pour augmenter l’impédance. Si on incline les radians, on augmente aussi l’impédance et se rapprochant progressivement du dipôle vertical en partant de 90° pour aller jusqu’à près de 180°.

La vélocité est bien associée à la nature du conducteur et son diamètre relativement à la fréquence mais on n’en tient compte que lorsque les courants et tension sont répartis sur un fil droit. A partir du moment où il y a un angle comme dans le cas d’une verticale et ses radians ou un dipôle en V on doit rallonger légèrement chaque brin ce qui fait que l’application d’un facteur de vélocité au calcul de la longueur n’a guère de sens.

Tu parles d’une réalisation que tu as effectuée. Est celle d’André ? Si oui la self n’est pas toute seule et tu fais un accord au ROS minimum avec un CV. Elle est aussi dans un boitier et pas dans l’axe du brin vertical. Ce n’est pas critique mais on peut comprendre que ça en modifie la longueur optimale. Si tu as une self seule peux tu m’en dire la valeur ou tout au moins nombre de spires et diamètre du bobinage et du fil ?

73′

Jacques / F2MM

Le 20/05/2020 à 15:34, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

Merci beaucoup pour le travail réalisé et tu n’as pas a t’excuser loin de là.

J’avais remarqué que André n’était pas précis comme d’habitude (pour la petite histoire c’est moi qui avait relu son premier livre), cependant le 50MHz est relativement récent.
Pour les échanges des années 70 je pense que cela concernait d’autres bandes, mais le principe reste le même.

J’apprends beaucoup de choses avec le détail de tes explications.

Pour la longueur, c’est la somme du brin et des ou d’un radian?

Je ne suis pas sur de comprendre pour l’application du coefficient de vélocité, car avec la 5/8ème l’angle est bien de 90° pour un radian mais de 180° pour deux.

Ton idée est pas mal du tout et si j’ai bien compris tu fais l’adaptation avec 1/4 d’onde de 75 ohm. On perd un peu en gain mais on gagne un peu sur l’angle de départ.

Pour le réglage de la mienne je l’ai depuis raccourcie de 6cm, qui correspond à la longueur de la self (pas du fil) et j’ai maintenant zéro de SWR et 52 ohms.
La self doit-elle être prise en compte dans la longueur du brin?

J’ai un miniVNA que je vais sortir de sa boîte et je t’enverrais les résultats.

A plus.

Amitiés
Yves

Le 19/05/2020 à 17:19, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonjour Yves,

Je te dois des excuses pour n’avoir pas répondu plus vite car j’ai été saturé d’emails nécessitant des analyses similaires à celle ci et je n’avais pas placé ta question assez haut dans la pile… désolé mais je me rattrape.

Je suis allé voir la description de cette antenne sur le site de F5AD. Elle doit être assez ancienne car André était devenu plus convaincant dans ses explications avec les années d’expérience. Nous nous étions échangé nos points de vue sur la 5/8eme dans les années 70 et

je reviens donc en arrière pour ressortir mes explications illustrées par les simulations du 21eme siècle sur 4nec2. A l’époque nous ne raisonnions qu’à l’aide de l’abaque de Smith !!

Les antennes verticales sont constituées d’un brin rayonnant et de radians dont les dimensions sont importantes pour obtenir une impédance facile à exploiter au point de raccordement du feeder. S’agissant également de l’isoler du sol environnant, le résultat est dépendant de leurs dimensions et on retient un minimum du quart d’onde pour que ce soit efficace. Il faut bien comprendre que c’est la somme des longueurs du brin rayonnant et des radians qui doit être prise en compte pour déterminer les fréquences de résonance. Dans ce cas l’angle de 90° entre les éléments rallonge la dimension nécessaire au delà de la demi onde pour obtenir la résonance. Ce n’est ainsi que pour un dipôle, pour lequel cet angle est de 180°, qu’on doit appliquer les fameux coefficients de vélocité. On retrouve le même problème sur les antennes en V.

Je me suis permis des simulations avec les bons matériaux en cuivre enrobé et en aluminium en appliquant les bons diamètres et j’ai comparé les résultats :

1- En terme d’impédance :

La longueur brin + radians détermine la fréquence de résonance à la demi longueur d’onde. On en retrouve d’autres toutes harmoniques impaires ou à fréquence constante sur toutes les longueurs en multiple impaires d’une demi onde. En multiples paires on trouve des « anti-résonances » à haute impédance. Dans la mesure où sur une antenne verticale on conserve des dimensions de radians en quart d’onde, on ne retrouve pas exactement ce rapport harmonique sur les longueurs du brin rayonnant et on doit faire une analyse d’impédance plus fine.

Si je conserve les dimensions de radians définies par André à 1,42 je trouve une résonance en 1/4 d’onde à 50,15 MHz pour un brin de 1,498m et avec une impédance de 25 Ohms. L’anti-résonance dite « demi onde » est obtenue pour 2,87m en présentant une résistance de 2486 Ohms. En allongeant encore plus  pour trouver la résonance en 3 demi onde on trouve 52 Ohms pour 4,503m. Il y bien un rapport quasi harmonique dans les dimensions du brin rayonnant ce qui pourrait laisser penser que la valeur de 5/8 eme serait bien appropriée pour l’obtention d’une adaptation d’impédance à 50 Ohms par simple introduction d’une self série, comme on le voit dans les réalisations pratiques particulièrement sur les mobiles en 145 MHz.

Le principe d’adaptation est basé sur l’analyse d’impédance R+jX en fonction de la longueur du brin vertical sachant qu’en dessous de 2,87m on est avec X positif et au dessus on est en X négatif. Ainsi au delà de la demi onde la compensation par Self série (X positif) permet de ramener l’impédance à une valeur purement résistive Z= R. Il s’agit donc en augmentant la dimension de trouver une impédance croisant la courbe des impédances avec R=50 Ohms.

Si j’applique au brin vertical la dimension suggérée par André à savoir 3,44m je trouve une impédance de 187-j637 Ohms ce qui veut dire qu’avec une self série de 2,02 µH on ramènera R=187 Ohms ce qui est trop important en expliquant qu’il ait fallu utiliser un circuit accordé avec une prise intermédiaire ramenant du 50 Ohms.

La question est donc de savoir quelle longueur appliquer au brin pour obtenir R=50 Ohms. La simulation montre qu’il faut avoir une longueur de brin de 4,19m pour avoir Z=50-j135 Ohms. On ramène ainsi une adaptation parfaite par une self série de 0,43 µH.

En résumé, l’application exacte du paramètre 5/8eme n’est pas satisfaisante pour obtenir une adaptation facile à réaliser.

2- En terme de diagramme de rayonnement :

Je retiens 3 solutions de longueur de brin sans changer les radians pour comparer les performances de rayonnement dans le plan vertical. En les représentant sur un même diagramme on obtient la figure suivante :

diagrame1

En vert le diagramme du « quart d’onde » brin de 1,498m avec Gain max de 1,09 dBi à l’horizontal. En Rouge le diagramme en 5/8eme avec un  brin de 3,44m pour un Gain max de 1,86 dBi sur une élévation d’environ  en angle de départ d’environ  15°. En bleu le diagramme pour l’adaptation optimale avec un brin de 4,19m (intermédiaire entre 5/8 et 3/4 d’onde) pour un Gain max de 1,95 dBi sur une élévation de 30°.

On remarque que sur l’horizon le bénéfice du rallongement de brin est affaibli si ce n’est en perte pour la plus grande longueur. La solution pour la plus grande longueur de brin n’est pas satisfaisante, celle de F5AD étant la meilleure.

3- La solution idéale :

Une idée m’est venue de définir une dimension de brin permettant de ramener une impédance R=115 Ohms qu’on peut ramener à 50 Ohms par une ligne quart d’onde série de 75 Ohms et

j’ai trouvé un brin de 3,70m avec une self série de 1,32 µH ce qui donne les résultats suivants 

en rayonnement et ROS :

diagramme2

diagramme3

L’angle de rayonnement au gain max à 1,57 dBi  est de 13° d’élévation ce qui est idéal pour le DX. Il apparait plus faible que pour la solution à 3,44m ce qui s’explique par la prise en compte d’un Q de 300 sur la self d’adaptation ce qui n’avait pas été implanté dans la simulation pour effectuer la seule analyse d’impédance.

Plus besoin de circuit accordé … Hi ! Réglage au minimum de ROS et taillant le brin…

A toi de choisir

Avec mes 73′

Jacques / F2MM

Le 13/05/2020 à 15:22, Jacques Mézan de Malartic a écrit :

Bonjour Yves,

Tout va bien même en pleine ville de Royan !!

Je termine un gros travail pénible de mise à jour du fichier des relais balises (1300 lignes…) et je vais essayer de comprendre pourquoi il y aurait un tel changement de lobe de rayonnement sur ce type d’antenne…. Je pense pouvoir m’y mettre demain ou après demain et je te raconterai…Hi !!

734

Jacques / F2MM

Le 13/05/2020 à 10:05, Yves a écrit :

Bonjour Jacques,

J’espère que tout va bien pour toi et ta famille.
Ici nous n’avons pas de problème dans la colline; Hi

Je viens à nouveau te solliciter pour une simulation d’antenne, mais cette fois c’est une 5/8ème 50MHz.

J’ai repris celle d’André F5AD.
Elle est sur son site.
Il la faite avec du fil de cuivre dans une canne à pêche avec 4 radians en carré d’alu.

Sur 50,150MHz, elle fait 3,44m avec un coefficient de vélocité retenu de 0,92 pour le fil de cuivre.
Les radians dont 1,42m avec cette fois 0,95 car c’est de l’alu.

André attire l’attention sur le fait qu’il ne faut pas accorder l’antenne en modifiant sa longueur, mais avec le système capacitif, et ceci afin de ne pas modifier le lobe de rayonnement qui est tout l’intérêt de cette antenne.

En respectant ses conseils j’ai 1,2 et 52 ohm sur mon MFJ.

Cependant je m’interroge sur mon lobe de rayonnement, car mon antenne est une récupération d’une verticale 27MHz et est en tube d’alu de 32mm à 22mm.

Si je prends le K de 0,95 mon brin devrait faire 3,56m au lieu de 3,44m.

Qu’en penses-tu et peux-tu simuler l’angle de départ dans les 2 cas?

Ma delta-loop est toujours opérationnelle et j’en suis très satisfait.

Amitiés et à bientôt j’espère.

Yves F6EPT

Si je prends le K de 0,95

 

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mes mesures sur mon VNA.

miniVNA-0524201724r

 

Mesure sur mon MFJ.

MFJr

 

J’ai donc opté pour une inductance en série en bas du brin. J’ai simplement conservé 6 tours du bobinage existant avec le point milieu à 2 tours de la masse. Le réglage s’effectuant en écartant plus ou moins les spires.

=vue de très prés:  

inductance

 

vue de plus loin sur trépieds:

vue_trepieds

Dimensions définitives :

-Brin 3,52m + 0,03m (haut de la self à son point milieu) soit 3,55m.

-Radians U alu 10x10mm de 1,43m au centre de la PL.

 

Et enfin montée sur le toit:

vue_toiture

 

Bon courage, mais en moins d’une journée l’antenne est en service.

Merci à mon regretté grand ami André F5AD.

Merci aussi à mon ami Jacques F2MM pour son étroite collaboration sur cette 5/8ème.

73′

Yves F6EPT

 

 

 

 Rédaction article: F6EPT, mise en page et en ligne: F6HTG le 04/07/2020

 

À partir de l’adresse <http://adref13.unblog.fr/wp-admin/post.php?post=5822&action=edit>

Publié dans LES ANTENNES, Réalisations | Commentaires fermés

Balise 5.7 GHz

Posté par ADREF 13 le 28 juin 2020

 Lors de notre dernière AG, nous avions évoqué la construction et la mise en place d’une balise sur cette bande. F1LVO (Jean François) et F6HTG (Jean Jacques) sont sur le projet.

Voila en avant gout , quelques photos de mesures effectuées sur le module GPSDO .

 

Pilote 5760,913 MHz+GPSDO - AS - span 1 MHz                                               Pilote 5760,913 MHz+GPSDO - AS-SPAN 200Hz                                                                 Pilote 5760,913 MHz+GPSDO - EIP Pilote 5760,913 MHz+GPSDO - Lissajou-1                                               Pilote 5760,913 MHz+GPSDO

 

L’antenne

voici l’antenne à fente qui seras utilisée sur la balise 5,7 GHz, l’utilisation d’un radome réalisé avec du tuyau de gouttière ne détruit pas le ROS de celle-ci…

Antenne 5,7 GHz avec tuyau de gouttière de 80 mm-1                                                               Antenne 5,7 GHz avec tuyau de gouttière de 80 mm-5                                                                             Antenne 5,7 GHz F6ETU-F2CT

 

Qu’apprend t-on en posant quelques questions à Jean François. Eh bien il a testé les tuyaux en hyper et si le gris n’est pas bon , le beige passe bien jusqu’à 10 GHz.

 

 

Publié dans Réalisations | Commentaires fermés

Balise 50 MHz dans les Bouches du Rhône

Posté par ADREF 13 le 5 juin 2020

Le 2 juin au matin départ vers St Mitre les Remparts 13920 BDR. L’équipe est composée de F1FEI Bernard, F6DHI Christian et F5LTH Pierre.
Ce projet commence fin avril 2020, l’ADREF13 décide  de mettre en place une balise 50 MHZ. En effet il n’ y a pas de balise sur  cette bande dans les BDR et les départements voisins.
F6DHI Christian est désigné d’office pour cette mission, c’est à dire concevoir, rassembler le matériel disponible, acheter ce que nous n’avons pas, construire et tester la balise.
F5LTH prend en charge la partie administrative, demande d’autorisation auprès de l’ANFR, coordination avec F6HTJ (coordination fréquence balise), informer F1AAM qui est notre interlocuteur pour le site concerné.
Les tests ont permis de calibrer la partie refroidissement , la gestion du message (paramétrage), valider l’alimentation du TX et l’antenne .

L’installation n’a pas posé de problèmes particuliers car la préparation a été minutieuse.  Bernard a pu monter sur le pylône et installer l’antenne lorsque le soleil est revenu dans la matinée, largement encouragé par le reste de l’équipe resté sagement au sol.

La partie finale consista à mener les tests et mesures. (Tension, puissance de sortie, Ros). Puis écoute sur un récepteur de la mélodie paramétrée.

Pour finir un petit pique nique à l’ombre en écoutant le doux son de la CW. Sans oublier l’apéritif ou chacun avait ses propres cacahuètes, distanciation sociale oblige.

Dans un prochain article nous diffuserons le détail de cette installation pour la partie technique.

Merci de nous adresser vos rapports d’écoute en envoyant un mail directement : adref13@free.fr

Merci d’indique dans la mesure du possible :
Objet : Balise 6m
Qra locator
Force du signal

Caractéristiques générales :

Fréquence : 50.404 MHz

TX FT 891
Pwr 10 W
Mode CW
Antenne : V2000 (antenne verticale)
Indicatif F5ZSW en JN23MK

IMG_20200602_095547        IMG_20200602_101725         IMG_20200602_101736         IMG_20200602_102352        IMG_20200602_102405

 

 

IMG_20200602_111005                                                   IMG_20200602_112443                                                                   IMG_20200602_121145

IMG_20200602_121123                                   IMG_20200602_130407                                                             IMG_20200602_130409

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Modification lien F8KHG

Posté par ADREF 13 le 16 avril 2020

Le lien vers le radio club  ANISICC F8KHG a été modifié dans la rubrique « Liens » située sur le bandeau latéral gauche du blog.

La bonne adresse est donc http://anisicc.free.fr/                               cropped-Logo-ANISICC

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Mise en place groupe facebook

Posté par ADREF 13 le 29 mars 2020

Lors de notre AG, nous avions évoqué la possibilité de créer un groupe sur  Facebook au nom de l’ADREF13. Cela faisait suite à un souhait des « plus jeunes » d’entre nous, mais pas que !!
Ceci est fait, il ne reste plus qu’à faire vivre ce nouveau canal de communication. Si vous le souhaitez vous pourrez désormais utiliser les réseaux sociaux pour échanger sur ce qui nous réunit « Le radio Amateurisme ».
Les outils sont différents mais cela doit se faire dans l’esprit qui nous caractérise, « l’esprit radio amateur ».
Seuls les personnes qui sont déja « Facebook » pourront accéder à ce nouveau groupe.
Il suffit d’en faire la demande et de répondre à la question posée. Vous pourrez y trouver ou y partager toutes les informations que vous jugerez utiles au groupe.

A votre disposition

73 de l’équipe de l’ADREF13

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Anniversaire de la création de l’IARU -18 Avril 1925

Posté par ADREF 13 le 8 mars 2020

C’est l’année 1925 qui a vu la naissance de l’IARU à Paris. (Union internationale des radios amateurs)

Nous avons décidé de fêter cet évènement. Pour se faire, nous avons demandé l’attribution d’un indicatif spécial .

L’ADREF 13 activera la station du RC F6KRD et conjointement ARES  fera la même chose sur  Roquefort la Bédoule .

Nous aurons donc 2 stations actives dans les Bouches du Rhône afin de multiplier les chances pour les OM de participer  sur des modes différents.

Plus d’info : ICI       Avec traduction –>       fichier pdf

 

Venez nombreux opérer la station en ce jour évènement qui se tiendra le 18 Avril de 9h à 18h00.

 

 Affiche IARU

Publié dans activation | Commentaires fermés

12345...58
 

MONTEURS |
Apokalypsy na Fanambarana (... |
TR 119 ST NAZAIRE - LA BAULE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kanentelos N°2
| REGIONAL SNPL F ALPA
| Association Kouli Kana